Enigmes, Charades, Jeux de culture générale, Discussions amicales et Taquineries à Gogo
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La grenade

Aller en bas 
AuteurMessage
lnwe

avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: La grenade   Jeu 22 Fév - 18:31

Le symbolisme de la grenade relève de celui, plus général, des fruits à nombreux pépins (cédrat, courge, orange). C’est, tout d’abord, un symbole de fécondité de postérité nombreuse : dans la Grèce antique, elle est un attribut d’Héra et d’Aphrodite ; et, à Rome, la coiffure des mariées est faite de branches de grenadier.

En Asie, l’image de la grenade ouverte sert à l’expression des souhaits, quand elle ne désigne pas expressément la vulve.

Ce que confirmerait une légende d’une image populaire vietnamienne : la grenade s’ouvre et laisse venir cent enfants.

De même au Gabon, ce fruit symbolise la fécondité maternelle.

En Inde, les femmes boiraient du jus de grenade pour lutter contre la stérilité.

La mystique chrétienne transpose ce symbolisme de la fécondité au plan spirituel.

C’est ainsi que Saint Jean de la Croix fait des pépins de la grenade le symbole des perfections divines dans leurs effets innombrables ; à quoi il ajoute la rondeur du fruit comme expression de l’éternité divine, et la suavité du jus comme celle de la jouissance de l’âme aimante et connaissante.

La grenade représente finalement les plus hauts mystères de Dieu, ses plus profonds jugements et ses plus sublimes grandeurs.

Le pépin de grenade aurait dans la Grèce ancienne une signification en rapport ave la faute.

Perséphone raconte à sa mère comment elle fut séduite malgré elle : il m’a mis sournoisement dans la main un aliment doux et sucré – un pépin de grenade – et malgré moi, de force, il m’a contrainte à le manger.
Le pépin de grenade vouant aux enfers est un symbole des douceurs maléfiques.
Ainsi Perséphone, pour l’avoir mangé, passera un tiers de l’année dans l’obscurité brumeuse et les deux autres auprès des Immortels.
Dans le contexte du mythe, le pépin de grenade pourrait signifier que Perséphone a succombé à la séduction et mérité ainsi le châtiment d’un tiers de sa vie passée aux Enfers.
D’autre part, en goûtant au pépin de grenade, elle avait rompu le jeûne, qui était la loi des Enfers. Quiconque y prenait une nourriture ne pouvait rejoindre le séjour des vivants.
Ce fut par une faveur spéciale de Zeus qu’elle partagea son existence entres les deux domaines.

Dans la poésie galante persane, la grenade évoque le sein : ses joues sont comme la fleur du grenadier, et ses lèvres comme le sirop de grenades ; de sa poitrine d’argent poussent deux grenades. (Firdousi, cité par Huas, 77)
Revenir en haut Aller en bas
http://lnwolffeugene.com
Jippy

avatar

Nombre de messages : 4831
Age : 73
Localisation : Gers, France
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: La grenade   Jeu 22 Fév - 18:52

Le gros problème avec les grenades, c'est qu'il est toujours difficile de savoir quand elle sont mûres.....

secret Mortderire Soleil

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
La grenade
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée Magic Legacy jeudi 5 avril à Grenade
» Prise de Grenade 1492
» la grenade disruptrice
» Listes d'armées Cabale langue vénimeuse/Culte Veuve fantôme
» Les troupes de la Malis [1500 points, première liste eldars noirs, amical]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Joyeux Remue-Méninges :: C'est une langue belle... :: Le monde des symboles-
Sauter vers: