Enigmes, Charades, Jeux de culture générale, Discussions amicales et Taquineries à Gogo
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La decapitation

Aller en bas 
AuteurMessage
lnwe

avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: La decapitation   Jeu 8 Mar - 11:13

Dans diverses religions primitives, la décapitation relevait d’un rituel et d’une croyance : la tête est le siège de l’esprit.
Il faut la préserver ou la détruire, selon qu’elle appartient à un familier ou à un ennemi.

Les Celtes, aussi bien en Irlande que sur le continent, coupaient la tête de l’ennemi vaincu en combat singulier.
Cette coutume a une base religieuse car, suivant le dieu médecin Diancecht, la résurrection ou la guérison sont possibles tant que les organes essentiels (cervelle, moelle épinière, membranes du cerveau) ne sont pas atteints.

Les têtes coupées étaient conservées comme trophées guerriers et subissaient un traitement à cet effet, ou bien on n’en conservait qu’une partie.

De telles coutumes sont attestées dans toutes les parties du monde, depuis les fameuses tsantsa ou têtes réduites des Indiens Jivaro de l’Equateur, jusqu’aux crânes surmodelés d’Océanie.

Chez les Bamun du Cameroun, signalons qu’après la décollation des ennemis tués au combat, seules étaient conservées les mâchoires inférieures de ces trophées qui, entre autres emplois, ornaient les goulots des calebasses à vin de palme cérémonielles.
Revenir en haut Aller en bas
http://lnwolffeugene.com
 
La decapitation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Joyeux Remue-Méninges :: C'est une langue belle... :: Le monde des symboles-
Sauter vers: