Enigmes, Charades, Jeux de culture générale, Discussions amicales et Taquineries à Gogo
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PHALANSTÈRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lnwe

avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 52
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: PHALANSTÈRE   Lun 2 Mar - 12:36

n.m.


1. − Philosophie, Sociologie.
Organisme communautaire imaginé par Fourier.

« La stupidité utopique du phalanstère: un bonheur coupé pareillement et du même morceau à chacun, comme une part de galette (Goncourt, Journal, 1859, p.656). [Fourier] a tenté de réaliser quelques phalanstères, qui tous ont échoué; mais l'idée d'association était promise à un grand avenir, qu'il s'agisse des syndicats ouvriers ou des coopératives » (Lesourd, Gérard, Hist. écon., 1968, p.163).

« Le phalanstère, organisme communautaire autoritaire et complet, est peuplé par une phalange (...). La population prévue est de 1800 personnes par lieue carrée. » Baudhuin 1968.

Par métonymie : Domaine, édifice habité par la phalange.

« [Ézéchiel] rappelle Fourier; mais c'est un Fourier qui décrirait son phalanstère avec la précision d'un architecte ou d'un arpenteur » (Renan, Hist. Isr., t.3, 1891, p.406):

2. − Par analogie

A. Groupe de personnes vivant en communauté, poursuivant une même tâche ou unies par des intérêts communs. communauté

« Les gendarmes sont revenus nous voir... mais y avait pas grand'chose à dire sur notre phalanstère [le «Familistère rénové de la Race Nouvelle»]... les enfants ne souffraient de nulle part... aucun n'était tombé malade... » (Céline, Mort à crédit, 1936, p.601).

B. Littéraire - Endroit, maison où vivent de nombreuses personnes, de nombreuses familles.
« Dans ces phalanstères du Paris bourgeois, tout devient événement » (Bourget, Disciple, 1889, p.16)
Revenir en haut Aller en bas
http://lnwolffeugene.com
 
PHALANSTÈRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Joyeux Remue-Méninges :: C'est une langue belle... :: Le sens des Mots-
Sauter vers: