Enigmes, Charades, Jeux de culture générale, Discussions amicales et Taquineries à Gogo
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 BALAYURE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lnwe

avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: BALAYURE   Jeu 23 Avr - 15:01

n.f.

Ordures ramassées avec le balai

« Puis j'ai piqué dans les rues fraîches, où des odeurs de légumes croupissent gentiment dans l'air humide : c'est le point subtil où la balayure reste champêtre, où le fond de poubelle garde une parenté avec le jardin, où la pourriture n'est que de la maturité en surnombre et fleure encore la chose comestible. » Romains, Les Hommes de bonne volonté, La Douceur de la vie, 1939, p. 40.

− Par analogie - Balayures de mer : Plantes et débris de toute sorte que la mer rejette sur ses bords. Balayures de cale.

− Au figuratif : Ce qui est méprisé, rejeté; rebut :

« Jésus est seul, absolument seul et face à face avec ce monde condamné par lui, monde horrible qui n'est rien que la balayure de l'antique paradis perdu, nettoyé par les chérubins. » Bloy, Journal, 1892, p. 19.

Balayure de ciel. Nuage :

« Enfin, une belle fois, on a vu bouillonner le ciel libre sous la poupe du dernier nuage. Il est resté pourtant une balayure de ciel et elle flotte, accrochée au clocher d'Aubignane comme du linge autour d'une pierre dans un ruisseau. » Giono, Regain, 1930, p. 233.
Revenir en haut Aller en bas
http://lnwolffeugene.com
 
BALAYURE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Joyeux Remue-Méninges :: C'est une langue belle... :: Le sens des Mots-
Sauter vers: