Enigmes, Charades, Jeux de culture générale, Discussions amicales et Taquineries à Gogo
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire au gré de chacun

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
valérie

avatar

Nombre de messages : 2360
Age : 55
Localisation : France
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Histoire au gré de chacun   Mer 16 Aoû - 13:13

Quoi que... on peut dire que le chapitre un c'est dans le bar.
Chapitre deux, Auguste ferme son livre... soit dans son livre c'est effectivement l'histoire d'Armelle Armand et Ambroise soit c'est un enchainement sur Auguste qui arrive dans l'histoire. Nous sommes libres de faire virevolter à notre guise.

Bon, moi je suis malgré tout un peu coincée. Une nouvelle étant courte, je me sens bien loin d'envisager une chute...

Alors ...je réfléchis encore les zamis.

Val

Bah oui.. les smileys y sont allés où?????
Revenir en haut Aller en bas
http://www.terre-de-reves.fr/terre_de_reves/bienvenue.html
Suzanne

avatar

Nombre de messages : 4067
Age : 71
Localisation : NORD
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Histoire au gré de chacun   Mer 16 Aoû - 18:24

Bof ! pour la chute ! on a tout le temps clindoeil comme aucun éditeur n'est à l'afflut de notre prose Mortderire les copains sont encore en vacances et rien ne les empêche de sauter à tout moment dans cette histoire purement burlesque et faîte pour nous amuser Soleil

Pas vrai les amies ? Enjoué

Alors Auguste (le nouveau) Ambroise , Armelle (du livre ) Armand ou son homonyme ! et les autres à nous de voir avec chacun son grain de sel et son imagination Ordi Étude

Les smilies sont revenus calin
Revenir en haut Aller en bas
http://spaces.msn.com/hanofperso1946
valérie

avatar

Nombre de messages : 2360
Age : 55
Localisation : France
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Histoire au gré de chacun   Mer 16 Aoû - 19:05

- "Auguste, tu ne le croiras jamais ! Ils sont revenus ......et nous avons besoin de toi !.....

Auguste devint pâle comme un ciel d'hiver. Tout à coup, la monotonie de ses journées interminables était envolée...pour faire place à une peur, une peur qui lui était familière, une peur qu'il avait déjà connue, une peur qu'il croyait partie, il pensait un peu naïvement qu'elle l'avait quittée depuis longtemps alors qu'elle était simplement tapie dans un recoin obscur de son espace intérieur, prête à ressurgir à la première occasion.

"tu sais bien que j'ai tout arrêté" répondit il en tentant de garder une voix tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.terre-de-reves.fr/terre_de_reves/bienvenue.html
Suzanne

avatar

Nombre de messages : 4067
Age : 71
Localisation : NORD
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Histoire au gré de chacun   Jeu 17 Aoû - 11:00

Le début

Ambroise et Armelle tournaient tous deux leur café sans se regarder. Une gêne palpable formait comme une aura autour d'eux. Ils étaient installés à une petite table de "l'estaminet de la belle gosse", nommé ainsi par le patron en souvenir d'une cliente inconnue qui lui avait tourné la tête et le coeur des années durant lorsqu'il était serveur dans un autre bistrot.
Belle gosse, Armelle l'était aussi avec ses yeux verts en amande, son port de tête majestueux et ses gestes gracieux, tout en buvant son café par petites gorgées, elle lançait de temps à autre un regard furtif à son compagnon, sans qu'un mot puisse sortir de ses lèvres. Son regard balayait la salle, semi déserte à cette heure de la journée.

Le patron lavait quelques verres, l'air absorbé dans sa tâche.
En fait il jetait de temps à autres un regard à ces deux là, assis dans un silence pesant comme du plomb
L'ambiance du troquet ne les aidait en rien! Pas un chat ce matin! Mis à part l'Albert et le René qui sirotaient leur rosé, en lançant à intervalles espacés des remarques sur le temps qu'il faisait.
Il posa son torchon et se dirigea vers le juke box pour mettre un morceau de musique. Il sélectionnait toujours le même depuis 20 ans, celui qui lui rappelait "la belle gosse".
Ambroise fît une moue dégoutée au son de cette chanson ringarde, il se détourna, scrutant à travers les baies vitrées, les allées et venues des passants, brusquement ! Il se figea ! Il venait de reconnaître......
Non! il devait se tromper.
Quelle coincidence ce serait!
Juste aujourd'hui. Juste comme Armelle venait de lui dire...

Il se tourna vers elle, et constata qu'elle aussi regardait, l'air étonné, la personne qui avançait sur le trottoir.
Armand ! qui ne pouvait pas être là ! qui ne devait pas être là ! Impossible, pourquoi a-t-elle été si bête ! elle sentit une peur l'envahir, une panique incontrôlable ! que pouvait -elle faire maintenant, son cerveau se mit à tourner à toute vitesse, aucune solution lui venait à l'esprit
Mais pourquoi fallait-il qu'Armand réaparaisse ainsi, aujourd'hui, alors qu'elle essayait veinement de recoller les morceaux avec Amboise...
Le voilà resurgit d'un passé pas si lointain...
Armand ce bellâtre qui la faisait fondre à l'époque avec son regard d'un brun sombre, ténébreux mais envoûtant !
Quand est-il aujourd'hui si elle recroisait de nouveau ce regard ??
Armand...
Armand qui, un beau jour dété, il y a 12 ans est parti sans laisser de traces...Il a juste pu lui dire, dans un soufle, "Je m'engage dans la marine.....C'est mieux aisni"
Mais pourquoi leur histoire a-t-elle pris ce tournant décisif ?
C'est vrai qu'ils...........
C'est vrai qu'ils s'étaient séparé assez brutalement, sans une explication. PFFFT envolé le bel Armand.

Décidément dans ses histoires de couple, les explications étaient pour le moins laborieuses. La preuve en était de ce qu'elle venait de vivre avec Ambroise. Un mur, Ambroise, impossible de savoir pourquoi il était devenu si distant.

Ambroise de son côté, regardait Armelle avec anxiété...pourquoi ce trouble sur son visage à la vue d'Armand? Pouvait elle savoir?
Qu'il y a peu de temps, Armand et lui étaient collègues à la Brigade Maritime de Marseille, une affaire non élucidée leur a laissé un goût amer à la bouche. Armand le cherchait-il ? Avait-il du nouveau ?
Amboise se passa machinalement la main dans la nuque ....pensif ! Il dévisagea plus attentivement Armelle ! Pourquoi cet air affolé ? Connaissait-elle Armand ? Celui-ci, n'avait jamais parlé de sa vie avant son engagement dans la marine, taciturne mais correct dans le travail, il ne s'était jamais posé de question, les hommes ne se font pas facilement des confidences ! La coïncidence lui paraissait ahurissante ! Par quel hasard avait-il rencontré Armelle ?
"C'est vrai que cette sombre histoire reste encore dans toutes les mémoires" songea Ambroise "surtout à la BM" comme les marins aiment à surnommer leur brigade...
"Fut un temps, je l'ai même soupçonné..." s'avoua-t-il.
En effet, le corps lacéré de cette jolie jeune femme retrouvé au beau milieu des filets d'un thonnier il y a tout juste un an alors qu'Armand était fraichement enrôlé dans l'unité marseillaise.
Cet Appolon, qui aime la gent féminine (en apparence...), et qui, malgré son air débonnaire, lui avait évoqué lors d'une soirée entre potaches sa passion pour les couteaux damas; comme il se rappelle la lueur, presque démoniaque, qu'il avait vu dans ses yeux à ce moment-là...
Pure coïncidence ou son collègue et ami, Armand, était mêlé à cette sombre affaire ?

Mais voilà qu'Armand franchi le seuil du troquet............

La démarche un peu chaloupée, il se dirrigea vers le bar.
- " Un demi, je vous prie !
La voix male et sonore de l'arrivant, activa l'empressement du patron, une serviette à la main, il fît vivement un coup de torchon devant son client.
- " Tout de suite M'sieur.
Armand s'accoudant nonchalament, scruta attentivement la salle, son regard accrocha les yeux d'Ambroise à qui il fît un signe de connivence et prenant son verre se dirrigea vers lui , quand ...arrivé à sa hauteur , il hésita ...........incrédule !
-" Armelle, mais ............que fais-tu ici ? et .....avec lui ?
Armelle n'eut qu'un reflexe, en un temps record, elle prit son sac et fila vers la sortie sous les yeux éberlués des deux hommes !
- Armand ? es-tu au courant ?

Auguste referma le livre dans un claquement brusque. Il jeta machinalement un oeil sur le titre "un espion à Paris". Bôf, ce n'était pas encore cela qui allait le sortir de l'ennui mortel qu'était devenue sa vie.
Il se leva péniblement de son vieux fauteuil avachi - décidément ses meubles commençaient à prendre la même allure que lui - et se dirigea vers la cuisine en traînant des savates.
Il se fît un café bien serré, et muni de sa tasse, il reprit place dans son vieux fauteuil, son refuge, son compagnon à présent ! C'est vrai qu'il y passait le plus clair de son temps, entouré de ses livres et de ses souvenirs.
Que de temps s'était écoulé ! Il se revoyait, fringant, fougueux mais efficace . Il aimait son métier. Non ! ce n'était pas de l'amour ! mais de la passion, un sacerdoce en somme, il y avait tout sacrifié ! Eh ! oui, et maintenant, il se retrouvait seul, pas de femme, pas d'enfants, seul avec ses souvenirs et dans le tiroir de son vieux bureau, des médailles ; récompenses des services rendus ! Quelle chronique pourrait-il écrire avec toutes ces archives gravées dans son cerveau ! Tout était là, dans ses petites cellules grises ! Oh ! lui aussi avait connu un Armand et un René, dans une de ses affaires criminelles dont il s'était occupé ! Les yeux à demi fermés, il songea avec mélancolie au passé

Le passé! qui le retenait prisonnier et l'empêchait de vivre au présent.
Tous les échos de ce qu'il avait vécu le rendaient passif. Il avait lu quelque part que "l' Echo apparaît comme le symbole de la régression et de la passivité qui peuvent n’être qu’un état passager, précédant une transformation."

Eh bien, sa transformation à lui elle en prenait du temps!!! ou alors il se transformait en fauteuil ramolli, il se fondait petit à petit dans cet objet et un beau jour ils ne feraient plus qu'un...

Soudain, on frappa. Qui cela pouvait il bien être?

Il s'extirpa de son siège et alla nonchalament jusqu'à la porte.

Il ouvrit:

-"Armand! - s'exclama t il - entre! Ça alors... qu'est ce qui t'amène?"

Auguste ! Laisse moi d'abord entrer ! Il pleut des cordes et je n'ai plus un poil de sec ! grommela le nouveau venu .
Auguste jeta un coup par-dessus l'épaule de son ami ! Il s'était laissé entraîner par ses souvenirs sans s'apercevoir que la pluie avait redoublé d'intensité, formant une mare devant son porche. Il referma vivement la porte et s'empressa auprès de son ami .
Celui-ci enfin reconforté par des vêtements secs et un bon verre entre les mains, bien calé dans le vieux fauteuil fît entendre un soupir de bien être ! Auguste, que la curiosité mettait à rude épreuve, le regardait, interrogateur ! enfin ni tenant plus , il jeta - " Enfin , vas-tu me dire pour quelle raison tu as entrepris ce voyage et par ce temps ?
- "Auguste, tu ne le croiras jamais ! Ils sont revenus ......et nous avons besoin de toi !
Auguste devint pâle comme un ciel d'hiver. Tout à coup, la monotonie de ses journées interminables était envolée...pour faire place à une peur, une peur qui lui était familière, une peur qu'il avait déjà connue, une peur qu'il croyait partie, il pensait un peu naïvement qu'elle l'avait quittée depuis longtemps alors qu'elle était simplement tapie dans un recoin obscur de son espace intérieur, prête à ressurgir à la première occasion.

"tu sais bien que j'ai tout arrêté" répondit il en tentant de garder une voix tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
http://spaces.msn.com/hanofperso1946
Suzanne

avatar

Nombre de messages : 4067
Age : 71
Localisation : NORD
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Histoire au gré de chacun   Jeu 17 Aoû - 11:27

Nerveusement, il se dirrigea vers la fenêtre, regardant sans la voir, la pluie qui traçait des rigoles sinueuses sur les carreaux.
Armand, sans rien ajouter, attendait que le " boss" fut-il l'ancien se remettait des émotions trops fortes ! Celui-ci respira profondément, son visage prit une expression volontaire, toute trace d'apréhension et de peur disparues, le détermination dans le regard il se retourna vers son visiteur.
- Bon ainsi, la bande à René refait parler d'elle, ainsi que l'amazone Armelle ! Eh ! bien, mon cher ami , plus un instant à perdre, vous avez du pain sur la planche, rassemblons toutes nos connaissances et asseyons de percer ce mystère ! Pourquoi réapparaissent-ils maintenant ? Allez mon vieux, dis-moi tout ce que tu sais , en s'asseyant auprès d'Armand
Revenir en haut Aller en bas
http://spaces.msn.com/hanofperso1946
Suzanne

avatar

Nombre de messages : 4067
Age : 71
Localisation : NORD
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Histoire au gré de chacun   Ven 18 Aoû - 16:28

Ben alors , plus d'idées ? pleurs Excité
Revenir en haut Aller en bas
http://spaces.msn.com/hanofperso1946
valérie

avatar

Nombre de messages : 2360
Age : 55
Localisation : France
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Histoire au gré de chacun   Mer 23 Aoû - 15:54

-"EH bien, commença Armand, tu sais que René avait disparu après la fameuse affaire du casse de la banque de Monaco, nous pensions qu'il s'était retiré dans une ile quelconque ou en Amérique du Sud... Pas trace de lui, ce n'était pourtant pas faute de l'avoir cherché!
Et puis voilà que nos indics nous disent l'avoir repéré...ici en France!
Le premier nous dit l'avoir vu à Bordeaux, puis on nous le signale à Marseille, Puis à Lyon, puis ici à Paris!..."

Pendant qu'Armand parlait, Auguste sentit son angoisse revenir, il se souvenait des derniers mots de René, la dernière fois qu'ils s'étaient vus, la fois où lui, Auguste, avait bien failli serrer ce caïd....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.terre-de-reves.fr/terre_de_reves/bienvenue.html
Suzanne

avatar

Nombre de messages : 4067
Age : 71
Localisation : NORD
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Histoire au gré de chacun   Jeu 24 Aoû - 17:29

René et sa belle et énigmatique Armelle , le premier l’avait toisé avec une haine farouche et juré de revenir le refroidir , sous le regard pervers et sadique d’Armelle . Ainsi, ils seraient de retour ! diable ! il fallait absolument qu’il reprenne son sang froid et parvienne à aider ces anciens collègues à le coincer avant que les crimes et l’anarchie recommencent ! René et sa bande étaient comme une pieuvre avec des tentacules qui sèment la gangrène dans tous les milieux qu’ils touchent .
Il reprit place auprès d’Armand . Racontes dit-il , comment es-tu sûr qu’ils sont revenus sur Marseille ?
Ben voilà ! les dernières informations. Des indics parlent d’un couple, M et Mme Blanchard qui se seraient installés dans un mas dans les calanques de Marseille, de plus un va et vient pas très clair se fait dans ce mas ! on y voit des anciens, des soi-disant rangés ! et quelques nouveaux , pour quelle raison ?
Armand prit un temps d’arrêt , comme pour annoncer le pire ! En plus reprit-il , une prénommée Lise a été retrouvé morte , étranglée ! cachée dans les rochers. On ne sait rien de cette fille ! Pourquoi ? Comment est-elle là ? les deux faits nous semblent liés mais …………… nous sommes dans le brouillard complet, reconnut-il . Peux-tu nous aider ? toi qui les as connus de temps de leurs folies sur le littoral ?
Revenir en haut Aller en bas
http://spaces.msn.com/hanofperso1946
Suzanne

avatar

Nombre de messages : 4067
Age : 71
Localisation : NORD
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Histoire au gré de chacun   Mer 6 Sep - 16:35

Il faut être raisonnable, plus personne n'a d'idée pour cette oeuvre inachevée rire

Ce n'est que partie remise , un jour on recommencera , avec, si c'est possible la contribution des hommes , soyons indulgents avec nous même on a eu le mérite d'essayer , et dans l'avenir , je le répète je suis prète à recommencer d'expérience fouduroy
Revenir en haut Aller en bas
http://spaces.msn.com/hanofperso1946
Lauvin

avatar

Nombre de messages : 2008
Age : 41
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Histoire au gré de chacun   Jeu 7 Sep - 13:57

Moi aussi je suis partante !!!!
Mais j'avoue avoir perdu le fils entre livre et réalité, 2 Armand, qui est qui.... Gaffeur

_________________
Lauvin
Revenir en haut Aller en bas
Lauvin

avatar

Nombre de messages : 2008
Age : 41
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Histoire au gré de chacun   Jeu 7 Sep - 13:58

Sinon quelqu'un peut aussi donner 5 mots par exemple et chacun écrit un texte dessus....

_________________
Lauvin
Revenir en haut Aller en bas
Suzanne

avatar

Nombre de messages : 4067
Age : 71
Localisation : NORD
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Histoire au gré de chacun   Jeu 7 Sep - 21:49

Ca y est Exclamation Laure , nous fait retourner aux bonnes rédacs de l'école , je n'étais pas mauvaise à ce jeu si si diable mais qu'en est-il resté Question
Revenir en haut Aller en bas
http://spaces.msn.com/hanofperso1946
Lauvin

avatar

Nombre de messages : 2008
Age : 41
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Histoire au gré de chacun   Ven 8 Sep - 17:12

Bein, si ça vous dit, on pourrait lancé ce genre de petit défi alors et voir comment chacun tourne l'histoire ! clindoeil

_________________
Lauvin
Revenir en haut Aller en bas
Lauvin

avatar

Nombre de messages : 2008
Age : 41
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Histoire au gré de chacun   Ven 8 Sep - 17:13

D'ailleurs la personne qui donne les 5 mots (ou plus) peut aussi jouer et rédiger un petit texte, non ?
Comme ça tout le monde participe....

_________________
Lauvin
Revenir en haut Aller en bas
Suzanne

avatar

Nombre de messages : 4067
Age : 71
Localisation : NORD
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Histoire au gré de chacun   Ven 8 Sep - 17:18

Mais bien sûr, je suis sûre qu'on trouvera des sujets surprenants fouduroy
Revenir en haut Aller en bas
http://spaces.msn.com/hanofperso1946
valérie

avatar

Nombre de messages : 2360
Age : 55
Localisation : France
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Histoire au gré de chacun   Ven 8 Sep - 17:46

bonne idée, on peut mettre Armand (s) Armelle, Auguste et rené au placard, on ferme le livre, et on passe à autre chose....

Je sais pas pourquoi mais vos messages m'avaient échappée, ils n'étaient pas apparus en jôône!!

heureusement je farfouille Reine

Bises
Valérie
Revenir en haut Aller en bas
http://www.terre-de-reves.fr/terre_de_reves/bienvenue.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire au gré de chacun   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire au gré de chacun
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions
» [RP] Histoire d'un joyeux brigand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Joyeux Remue-Méninges :: Culture Générale :: Littérature-
Sauter vers: