Enigmes, Charades, Jeux de culture générale, Discussions amicales et Taquineries à Gogo
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire de séduction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marcob

avatar

Nombre de messages : 276
Age : 63
Localisation : Occitanie - France
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Histoire de séduction   Mar 5 Sep - 17:01

Cela se passe à l’hôtel Plazza Athénée, à Paris.

Pour ceux qui ne connaissent pas, l’hôtel Plazza Athénée est un palace 5 étoiles situé Avenue Montaigne (8ème arrondissement, quartier des Champs-Elysées)..

- Question subsidiaire : qui est capable de me donner le nom du chef cuisinier très renommé qui règne sur le restaurant de l’hôtel ? -

Je repends le cours ma blague :
Un jeune homme très élégant, qui change tous les jours de costume dont chacune des 3 pièce vaut au minimum 1500€, loge depuis plusieurs semaines dans la suite impériale de l’hôtel (ceci pour vous donner une idée des moyens pécuniaires de la personne), et ce jeune homme est d’une beauté à couper le souffle (un Dieu Grec, mais en plus séduisant).

Cela vous fait rêver, mesdames ?

Et ce jeune homme passe pratiquement l’intégralité de ses journées attablé au bar de l’hôtel, toujours seul, à siroter une boisson coûteuse, tout en parcourant des magazines, ou en faisant des mots fléchés ou des sudokus.

Un jour, le garçon, en lui apportant la consommation qu’il a commandée, trouve l’audace de lui adresser la parole :

« Excusez-moi, Monsieur, mais m’autorisez-vous à vous poser une question peut-être un peu indiscrète ? »

Le jeune homme, surpris, regarde le garçon de bas en haut, et lui répond :

« Posez toujours, nous verrons bien !
- Eh bien ! voilà ! Je sais que vous logez ici, je me doute que vous devez être très riche, en plus, je vois bien que vous êtes très beau, et pourtant, je vous vois toujours seul, il n’y a jamais aucune femme avec vous, alors que vous devriez être toujours très très bien accompagné …. Pourquoi cela ?
- Ecoutez, je pourrais vous répondre que cela ne vous regarde pas, et vous envoyer sur les roses, mais nous nous côtoyons depuis plusieurs semaines, et je vous trouve sympathique. Je vais donc vous répondre …
- Très content
- C’est vrai, ma famille est à l’aise, et financièrement, je n’ai pas à me plaindre. C’est vrai aussi, on me dit souvent que la nature ne m’a pas désavantagé physiquement. Mais seulement voilà ! j’ai un gros défaut : je suis très con, et je ne sais pas parler aux femmes. Il suffit que j’ouvre la bouche devant une femme pour qu’elle s’en aille et ne s’intéresse plus à moi. Alors de guerre lasse, j’évite les tête à tête.
- Mais c’est impossible ! Je ne peux pas vous croire ! Même si vous êtes un peu maladroit avec les femmes, beau et riche comme vous êtes, vous devriez être harcelé par un essaim de créatures de rêve qui recherchent vos faveurs !
- Et pourtant, c’est ainsi ! Les femmes me fuient … »

C’est ce moment que choisit Monica Bellucci pour pénétrer dans le bar, et pour le traverser pour se rendre aux toilettes. Et en traversant le bar, elle pose les yeux sur le jeune homme, et ne peut plus détacher son regard de sa personne jusqu’à avoir refermé la porte derrière elle.
Le garçon est hyper excité :

« Vous l’avez reconnue ?
- Oui, c’est Monica Bellucci.
- Vous avez vu comme elle est belle ?
- Ce n’est rien de le dire ! Elle est superbe ! Magnifique ! Sublimissime !
- Et vous avez vu comme elle vous a regardé ? Vous avez la côte ! Quand elle va ressortir, elle va vous reregarder pareil, alors vous allez l’aborder, et ça va marcher !
- Non, non ! Ca ne marchera pas, je ne saurai pas quoi lui dire, et si je lui parle, elle va s’enfuir aussitôt … Ce n’est pas la peine …
- Mais si ! Quand elle sortira et qu’elle vous regardera, vous lui dites « bonjour » en souriant, et elle viendra vous parler, c’est sûr !
- Mais, « Bonjour ! », et après, ça va pas bien loin. Qu’est-ce que je lui dirai après ?
- Une banalité quelconque … On est début septembre, il fait beau, dites-lui qu’il fait beau, cela engagera la conversation …
- Oui, mais ensuite ? je ne la connais pas ! De quoi vais-je lui parler ?
- Mais vous lui faites un compliment bateau sur sa beauté ! Ca marche toujours, ça avec les jolies femmes !
- Un compliment ! Quel compliment ?
-Mais vous lui dites n’importe-quoi ! De toutes façons, ça lui fera plaisir ! Par exemple que c’est vrai qu’il fait beau, mais que le feu du soleil est bien froid comparé à la braise de son regard …
- Non ! Je ne veux pas ! Elle va encore s’enfuir … »

Et à ce moment précis, Monica Bellucci ressort des toilettes et retraverse le bar de l’hôtel.
Le garçon s’éclipse en adressant au jeune homme des regards appuyés pour l’encourager à oser parler.
Et Monica Bellucci, comme lorsqu’elle était entrée dans le bar, ne peut détacher son regard du jeune homme, hypnotisée par sa beauté.
Alors qu’elle est sur le point de le dépasser, et qu’elle commence à tourner la tête pour continuer à le regarder, le jeune homme, stimulé par les mimiques encourageantes du garçon qui les observe depuis derrière son comptoir, ose se lancer. Il plaque sur son visage son plus beau sourire à l’adresse de Monica Bellucci et dit timidement !

« Bonjour ! »

Monica Bellucci s’arrête aussitôt, se tourne bien face à lui, lui adresse un sourire radieux et répond :

« Bonjour !
- Il fait beau aujourd’hui, vous ne trouvez pas ? »

Monica Bellucci est manifestement aux anges. Le sourire radieux éclairant toujours son visage (par ailleurs extrêmement attirant), elle rejoint le jeune homme à sa table et s’assoit en face lui.
Elle lui répond, pour l’encourager à continuer :

« Oh oui ! Il fait très beau !
- C’est vrai … Mais vous savez, le feu du soleil est bien froid comparé à la braise de votre regard … » violon

Le rose monte aux joues de Monica Bellucci qui est prête à fondre. Accoudée sur la table en face du jeune homme, elle appuie son menton sur ses deux mains, plonge ses yeux dans ceux du jeune homme, et lui demande d’une voix langoureuse :

« C’est vrai ? Vous êtes sincère ?
- Mais oui ! … »

Quelques secondes de silence flottent entre les deux qui se dévorent du regard.
Monica Bellucci est pendue aux lèvres du jeune homme, et complètement à sa merci.
Le jeune homme se racle la gorge, et lui dit alors :

« Alors, vous venez de faire caca, là ? »

Gaffeur Gaffeur Gaffeur

rire rire rire
Revenir en haut Aller en bas
Suzanne

avatar

Nombre de messages : 4067
Age : 71
Localisation : NORD
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Histoire de séduction   Mar 5 Sep - 17:38

Alors pour un CON c'est un CON apeuré Mortderire
Revenir en haut Aller en bas
http://spaces.msn.com/hanofperso1946
Lauvin

avatar

Nombre de messages : 2008
Age : 41
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Histoire de séduction   Mer 6 Sep - 15:42

lol!

Bein je n'aurai jamais imaginé la fin là !

_________________
Lauvin
Revenir en haut Aller en bas
Lauvin

avatar

Nombre de messages : 2008
Age : 41
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Histoire de séduction   Mer 6 Sep - 15:43

Ah oui !
Sinon, pour le chef cuisinier, je dirais Alain Ducasse, non ??

_________________
Lauvin
Revenir en haut Aller en bas
Marcob

avatar

Nombre de messages : 276
Age : 63
Localisation : Occitanie - France
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Histoire de séduction   Mer 6 Sep - 17:22

Bravo Laure, c'est bien Ducasse.
Tu y as déjà mangé ? Moi, jamais ... Gratte
Revenir en haut Aller en bas
Lauvin

avatar

Nombre de messages : 2008
Age : 41
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Histoire de séduction   Jeu 7 Sep - 13:56

Euh....ça ne doit pas être dans mes prix Gaffeur
Ou alors juste un verre d'eau et une soupe....

_________________
Lauvin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de séduction   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de séduction
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réduction temporaire des prix : Kit et pack Monstres
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Joyeux Remue-Méninges :: Humour :: Blagues-
Sauter vers: